Imprimer

Musée

des arts de la table

Presentation

Le musée des arts de la table

Le choix peut paraître étonnant, tant l'image qui vient à l'esprit, lorsqu'on évoque une abbaye, est celle de la prière, du travail manuel et de l'austérité. Et pourtant ! Dès le Moyen Age, les monastères ont vu naître nombre de délices gastronomiques : vins, bières, cidres, fromages, salaisons... D'humbles couvents étaient connus pour leurs spécialités de confiseries, confitures, liqueurs, biscuits, beignets... Tant de fines recettes, dont beaucoup se perdirent à la Révolution, qui firent le régal de générations de gourmets et la renommée des sœurs ou des frères de telle ville ou de tel monastère. A l'époque moderne, nombre d'abbayes françaises parmi les plus grandes développèrent l'hôtellerie en direction d'une clientèle de haut rang social. Les moyens financiers de ces établissements et les origines bourgeoises ou aristocratiques des moines ont favorisé l'embauche des meilleurs cuisiniers. Après la fermeture des abbayes à la Révolution, ces hommes de l'art se sont mis à leur compte en ouvrant des restaurants et des hôtels.

A Belleperche, les aléas du temps nous ont conservé la totalité des installations réalisées pour cette fonction d'accueil : chambres d'hôtes de part et d'autre de leur immense galerie de desserte, escaliers d'honneur, appartements de réception d'hiver et d'été, cuisine, réfectoire  bâti en 1701, mais aussi les ruines du beau réfectoire gothique, et, pour compléter la chronologie, une cuisine des environs de 1900 avec sa paillasse carrelée. Voilà pourquoi, en appui sur cette réalité historique et au terme de réflexions menées à partir de 1995, le Conseil Général de Tarn-et-Garonne a choisi d'orienter la nouvelle existence de Belleperche vers les arts de la table, domaine qui traverse et relie les âges et les pays, et concerne chacun de nous dans son quotidien.

Depuis 2002, la collectivité rassemble des collections qui illustrent l'évolution des objets destinés à la boisson et à la consommation des aliments mais aussi au décor de la table, depuis la fin du Moyen Age jusqu'à nos jours.

L'exposition « La table est mise »


musée des arts de la table

musée des arts de la table musée des arts de la table
musée des arts de la table musée des arts de la table

« La table est mise » est la préfiguration de ce que sera l'exposition permanente du musée. Dans l'ancien grenier de l'abbaye, impressionnante nef voûtée, se déploie sur près de 500 m² un voyage dans le temps en huit étapes, rythmé par six tables dressées, trois « enclos » à thème (les boissons exotiques, le service du vin au XVIIIe siècle, les objets typiques du XIXe siècle) et deux salles à manger très différentes bien que contemporaines, l'une de style « Henri II », la seconde « Art Nouveau ».

- Étape 1, de la fin du Moyen Age au XVII siècle

- Étape 2, le temps du sucre et de la multiplication des objets (théière, cafetière et chocolatière, sucrier et seau à glace, huiliers, saucières, compotiers et pots à jus, salières, moutardiers, boîtes à épices

- Étape 3, le XVIIIe siècle dans sa plénitude (le service à la française, le décor des tables, assiettes, verres, plats et soupières)

- Étape 4, le début du XIXe siècle et l'influence de l'Angleterre (terre de pipe, faïence fine, cristal, porcelaine...)

- Étape 5, service à la française et service à la russe

- Étape 6, le XIXe siècle et l’industrialisation

- Étape 7, autour de 1900, entre Art Nouveau, rococo et nouvelles matières

- Étape 8, le XXe siècle et l'actualité

L'objectif de « La table est mise » est de déployer une partie des collections, avec les objets les plus significatifs, en répondant aux attentes du public : approcher au plus près des traces du passé afin de reprendre contact avec nos racines culturelles, et de comprendre un élément essentiel de l'existence des générations passées qui ont façonné nos propres manières de table.

L'exposition se veut de présentation simple, riche en informations données par une multiplicité de supports, foisonnante et colorée à l'image des collections du musée et des arts de la table eux-mêmes. Au terme des travaux d'aménagement qui commencent en 2010, les nouvelles salles pourront accueillir des expositions thématiques.

musée des arts de la table musée des arts de la table
musée des arts de la table musée des arts de la table

musée des arts de la table